les prémisses

- Dans notre vision de la santé, nous considérons que le corps porte l’inscription de son histoire, de son potentiel, des événements et des mécanismes qui conduisent à sa souffrance.

 

- Par une approche manuelle nous apprécions la capacité du patient à trouver des solutions adaptées aux difficultés physiques ou émotionnelles qu’il rencontre dans sa vie. Un ou plusieurs symptômes apparaissent quand un comportement est mal adapté aux circonstances (par exemples : on n'a pas vu que l’on posait le pied sur un caillou, on a pris une mauvaise décision au travail, on a adopté un comportement relationnel conflictuel, on fait des excès alimentaires répétés, etc.).

 

 

- Pour soigner, nous agissons avec nos mains sur l’organisme pour qu’il puisse modifier son comportement localement ou globalement et restaurer lui-même sa santé. Il en a la capacité le plus souvent, il lui faut de l’aide de temps en temps. 

les grandes lignes de la technique

- Les recherches en Somatothérapie Cognitive ont montré qu'en comprenant comment un organisme vivant est organisé (ses propriétés) et comment il interagit (sa dynamique cognitive), on peut influencer son fonctionnement local ou global dans le but de le soigner. 

 

- La Somatothérapie Cognitive propose de partir à la découverte du patient. C’est lui qui “contient” la solution à son problème, il “suffit” de l’aider à la mettre en œuvre. Notre pratique sera guidée par ce principe.

 

- Pour encadrer notre réflexion nous avons fait une synthèse des théories scientifiques qui convergent vers un nouveau paradigme et nous aident à mieux comprendre les systèmes vivants. De ce nouveau point de vue, la cognition représente le processus de la connaissance certes, mais en interaction avec le pattern d'organisation du vivant (l'autopoièse) il définit aussi le processus de la vie. Elle ne peut donc pas être réduite à l'activité des réseaux neuronaux. Elle rassemble tous nos mécanismes dynamiques, relationnels, interactifs et évolutifs. La cognition, c’est la stratégie du vivant pour exister et interagir avec son environnement.

 

- La pratique de la Somatothérapie Cognitive permet de soigner bien sûr mais aussi d’approcher le sens de la pathologie.

 

le concept

- L’idée est de concevoir la vie comme un tissu de relations. La cognition représente cet ensemble complexe, la santé sa cohérence globale, la maladie son incohérence. Soigner en Somatothérapie cognitive serait induire de la cohérence là où elle fait défaut par une interaction spécifique à la technique et un accompagnement personnalisé.

MON PARCOURS

- Ayant toujours eu un intérêt personnel pour les médecines et les méthodes de soin sous leurs formes les plus variées, je me suis intéressé particulièrement aux techniques qui n'ont pas recours aux médicaments ou aux plantes. J'étais plutôt attiré par les pratiques qui basent leur capacités de soigner sur la valeur et l'authenticité de la seule rencontre entre le patient et son praticien.

 

 

- C'est cette démarche qui m'amena à découvrir la Somatothérapie-Cognitive. Dans un premier temps ce fût en tant que patient. Après avoir bénéficié de soins, mon intérêt grandi pour cette technique jusqu'à ce que je prenne la décision de m'engager dans un cursus de formation. Certificat en poche depuis 2010, je pratique actuellement cette technique avec le bonheur renouvelé d'aider les gens à guérir en comprenant les mécanismes qui les ont amené à leur pathologie.