- Nos meilleurs résultats sont obtenus sur les pathologies dites “fonctionnelles”. Dans ces cas l’organe ne présente pas de lésions détectables de sa structure par les examens classiques. Par exemple : la constipation fonctionnelle pour laquelle on ne trouve pas de lésion du colon en pratiquant une coloscopie, les maux de tête, vertiges, hypertension, fatigue chronique, acouphènes

 

- Nous obtenons de très bons résultats sur les traumatismes de l’appareil locomoteur sans fractures osseuses ni complications neurologiques, comme par exemple les entorses, sciatiques, tendinites, névralgies, torticolis  ainsi que sur les pathologies étiquetées “psychosomatiques” par la médecine classique comme les névroses, les troubles du sommeil, bon nombre de troubles de la fécondité, de la ménopause, les troubles digestifs, de l’humeur, etc. La liste est longue…

 

- Dans les pathologies où les lésions sont irréversibles, comme dans certains diabètes, cancers, hypertensions artérielles anciennes, insuffisances respiratoires ou rénales chroniques, etc. ou quand la structure d’un organe est gravement remaniée ou détruite comme dans certaines fractures, arthroses sévères ou malformations congénitales, notre technique reste très intéressante pour accompagner le patient et compléter sa prise en charge (gestion de sa douleur, de son moral, des séquelles...).

 

- La Somatothérapie Cognitive est une médecine complémentaire à notre médecine habituelle. Dans tous les cas nous nous référons au diagnostic établi par le médecin pour le compléter par les informations spécifiques à notre technique.