Les recherches en Somatothérapie Cognitive ont montré qu'en comprenant comment un organisme vivant est organisé (ses propriétés) et comment il interagit (sa dynamique cognitive), on peut influencer son fonctionnement local ou global dans le but de le soigner.

 

  La Somatothérapie Cognitive propose de partir à la découverte du patient. C’est

lui qui “contient” la solution à son problème, il “suffit” de l’aider à la mettre en œuvre. Notre pratique sera guidée par ce principe.


  Pour encadrer notre réflexion nous avons fait une synthèse des théories scientifiques qui convergent vers un nouveau paradigme et nous aident à mieux comprendre les systèmes vivants. 
De ce nouveau point de vue, la cognition représente le processus de la connaissance certes, mais en interaction avec le pattern d'organisation du vivant (l'autopoièse) il définit aussi le processus de la vie. Elle ne peut donc pas être réduite à l'activité des réseaux neuronaux. Elle rassemble tous nos mécanismes dynamiques, relationnels, interactifs et évolutifs. La cognition, c’est la stratégie du vivant pour exister et interagir avec son environnement.


  La pratique de la Somatothérapie Cognitive permet de soigner bien sûr mais aussi d’approcher le sens de la pathologie.